FUNERAILLES

Pour “une bonne mort” dans la paix de l’âme, il est incontestablement préférable de contacter le prêtre et de la faire venir AVANT le décès !

Les funérailles sont le premier office accompli pour le repos de l’âme de chrétien ; il doit être réalisé le plus tôt possible après son décès.

Les autres offices dans ce but seront ensuite : d’abord la commémoration lors des liturgies, et ensuite les panihrides (offices des défunts) que l’on peut faire au fil du temps, avec des moments privilégiés qui sont : le troisième, le neuvième et le quarantième jour -quarante jours étant selon la Tradition la durée de la “migration” de l’âme- après le décès, puis à chaque année à la date anniversaire.

Considérations pratiques :

  • Les funérailles sont célébrées là où se trouve le (la) défunt(e) après la mise en bière -domicile, hôpital, funérarium, maison de fin de vie, et c.-, et avant la fermeture du cercueil.
  • Après la fermeture du cercueil le célébrant accompagne le défunt jusqu’au cimetière pour une dernière prière.

L’Eglise ne recommande pas l’incinération.

26/02/2017 | INFORMATIONS UTILES